Accueil » Prix du poêle à bois : critères à prendre en compte

Prix du poêle à bois : critères à prendre en compte

bois feu allume chauffage

Le poêle à bois séduit de nombreux foyers aujourd’hui, c’est une excellente solution pour chauffer la maison. Ecologique et économique à la fois, il peut servir de chauffage central ou bien d’appoint. Combien coûte un poêle à bois et quels sont les critères à prendre en compte par rapport au prix ? Nos trucs et astuces pour bien choisir votre poêle à bois au meilleur prix.

bois feu allume chauffage

Prix, caractéristiques et types de poêle à bois

Aujourd’hui, le prix d’un poêle à bois varie entre 500 et 6 000 euros. Le prix varie suivant plusieurs critères que nous verrons un peu plus bas. Le poêle est avant tout un équipement utilisé pour le chauffage d’un logement. Il n’a besoin d’aucun circuit d’eau pour fonctionner, il faut juste disposer d’un conduit d’évacuation de fumée. Il chauffe la maison grâce à la combustion du bois (bûches ou granulés) et le chauffage se fait par convection et rayonnement. Les foyers utilisent actuellement le poêle à bois pour compenser un chauffage central peu performant ou bien un système de chauffage qui fonctionne avec une énergie onéreuse. Il vous permet dès lors de faire une économie conséquente en termes de chauffage. En plus d’être économique, il est écologique puisque le bois utilisé comme combustible a peu d’impact sur l’environnement : faible émission de CO2. Le poêle à bois propose une ambiance chaleureuse dans votre maison et si vous êtes exigeant en matière d’esthétique, il se marie bien avec tout type de décoration.

Il existe différents types de poêles à bois, à vous de choisir en fonction de vos besoins en chauffage :

  • Poêle à bûches classiques : idéal pour un chauffage d’appoint car sa faible autonomie ne permet pas une utilisation comme chauffage principal.
  • Poêle à granulés : celui-ci profite d’une meilleure autonomie puisqu’il peut s’alimenter automatiquement en combustible. Il est aussi prisé parce qu’il est économique.
  • Poêle turbo : dispose d’une capacité de chauffage rapide, peut servir de chauffage d’appoint
  • Poêle de masse : très apprécié pour son efficacité grâce à une inertie thermique particulièrement forte. Il est lourd puisque la matière avec laquelle il est conçu est lourde comme les briques réfractaires ou des roches volcaniques. Il peut être utilisé comme chauffage central du fait de son efficacité.
  • Poêle étanche : il s’agit d’un poêle raccordable étanche obtenu à partir de l’application des normes BBC et RT 2012.
  • Poêle à double combustion : offre un excellent rendement puisqu’il brûle de nouveau le gaz obtenu à partir de la première combustion. Il est d’ailleurs économique puisque les émissions polluantes sont limitées.
  • Poêle à bois mixte : utilise comme combustible des bûches et des granulés
  • Poêle à bois encastrable : comme son nom l’indique, ce poêle peut être encastré dans le mur. Il est esthétique et moins encombrant.


Pour que l’installation d’un poêle à bois soit réussie, il faut faire évacuer la fumée et protéger votre revêtement de sol des cendres. Ensuite, il faut que la pose soit réalisée par un professionnel qualifié RGE afin de garantir la sécurité de l’installation. Cela vous permet aussi de prétendre aux aides financières octroyées par l’Etat.

Les critères à prendre en compte pour choisir un poêle au meilleur prix

Le prix poêle à bois varie suivant différents critères dont :

  • Le type de poêle (ceux qu’on a vu plus haut)
  • La puissance du poêle définie en kW
  • Le rendement de l’énergie
  • La marque ou le fabricant du poêle
  • Le design ou l’esthétique du poêle

A titre indicatif, le prix poêle à bois est aujourd’hui entre 500 et 6000 euros contre 700 à 5000 euros pour un poêle à pellets et 1000 à 6000 euros pour un poêle mixte. Il faut faire la différence entre prix d’achat et prix d’usage : certains poêles sont chers à l’achat mais permettent de faire des économies à l’usage. C’est le cas du poêle à double combustion, par exemple : sa consommation en combustible est réduite. Le prix de l’installation du poêle est aussi à prendre en compte : il varie entre 500 et 1000 euros suivant le type de poêle. Certains poêles à bois sont plus difficiles à poser que d’autres. Si votre maison n’est pas encore équipée de conduit d’évacuation de fumée, la facture sera plus élevée car celui-ci demande des travaux importants (coût entre 1500 et 3000 euros). Heureusement, il existe des aides à l’achat de votre poêle à bois comme la prime CEE ou EFFY, la TVA à 5.5%, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *