Accueil » Tout savoir sur les maisons autonomes en énergie

Tout savoir sur les maisons autonomes en énergie

maison montagne

Construire une maison autonome en énergie est de plus en plus en vogue grâce au développement des énergies renouvelables. On parle aussi de maison autosuffisante. Qu’est-ce qu’une maison autonome en énergie ? Découvrons tout ce qu’il faut savoir sur les maisons autonomes dans cet article.

Qu’est-ce qu’une maison autonome en énergie?

Quand on parle d’autosuffisance en énergie, on fait surtout référence à l’autosuffisance en électricité. Elle fabrique elle-même sa propre électricité à partir des panneaux solaires photovoltaïques par exemple. La maison autonome est capable de subvenir aux besoins de ses occupants en matière d’énergie ou d’eau potable. Ce qui veut dire qu’elle n’a pas besoin d’être reliée aux réseaux publics qui distribuent électricité, eau potable ou bien du gaz comme le réseau GRDF ou ENEDIS. La plupart du temps, on retrouve ce genre de maison  dans un endroit isolé et éloigné de la ville (campagne, montagne, etc.). Il faut dire qu’il est plus facile d’utiliser des énergies renouvelables dans ce genre de cas. A noter que cela demande des installations importantes mais par la suite la maison sera entièrement autonome. Par ailleurs, la construction d’une telle maison est plus compliquée qu’une maison classique. En outre, de nos jours, une maison peut être entièrement autonome sans être reliée à un réseau  d’approvisionnement  public. Seulement, la plupart des propriétaires, bien qu’ils profitent de l’indépendance énergétique, relient quand même la leur aux réseaux d’approvisionnement publics.

Fonctionnement d’une maison autonome

Pour avoir une maison autonome en énergie, il faut l’équiper avec l’un ou plusieurs de ces éléments :

  • Chauffage au bois
  • Bac de récupération d’eau de pluie
  • Panneaux solaires photovoltaïques : cela demande une forte exposition au soleil en général.
  • Eolienne
  • Puits canadien
  • Des portes et fenêtres bien isolées
  • Renforcement de l’isolation des murs, du sol ou des combles, etc.

Avant même de construire votre maison avec une indépendance énergétique, il faut étudier toutes les possibilités en ce qui concerne l’énergie qu’elle va produire. Faites l’étude en prenant en compte les  besoins les plus basiques des occupants comme l’électricité, la chaleur, l’eau potable et l’eau chaude.  Si vous comptez produire de l’électricité avec des panneaux solaires photovoltaïques, il faut bien orienter la maison : cela permet de profiter d’une bonne source de chaleur naturelle provenant du soleil. Ainsi, le rendement des équipements utilisés est assuré. Vous pouvez travailler l’isolation et la fraîcheur de la maison pour passer l’hiver ou l’été dans le confort. Pour être au chaud en hiver, procédez à l’isolation des combles, des portes et fenêtres. Pour plus de fraîcheur en été, vous pouvez privilégier les parois végétalisées. Bref, il important d’équiper la maison d’installations performantes pour qu’elle soit vraiment autosuffisante.

Quels sont les avantages et inconvénients d’une maison autonome en énergie ?

Une maison autonome en énergie propose plusieurs avantages, c’est pour cela que beaucoup de gens veulent en construire une. Le premier avantage est d’avoir la liberté de choisir les installations et les équipements nécessaires. Ensuite, vous gérez vous-même votre consommation énergétique. De plus, il n’y a pas d’abonnement à payer en ce qui concerne le gaz et l’électricité ou l’eau potable. Par ailleurs, en produisant votre propre énergie, vous participez au désencombrement des réseaux d’approvisionnement publics. Parmi les plus grand avantages de la maison indépendante en énergie est de permettre à ses occupants d’utiliser des énergies renouvelables : propres et écologiques. Ainsi, vous contribuez à la protection de l’environnement car l’impact sur celui-ci sera moindre.

En revanche, on peut citer des inconvénients de la maison autonome en énergie notamment l’investissement initial qui est tout de même assez important. En effet, les installations représentent des coûts énormes. D’ailleurs, la construction d’une maison indépendante en énergie revient chère. Un véritable problème se pose quand les installations ou équipements tombent en panne et que la maison n’est pas reliée aux réseaux d’approvisionnement classiques. C’est pour cette raison que plusieurs propriétaires de maison autonome ont choisi de raccorder leur maison autonome à ces réseaux. Par ailleurs, vous devez savoir que toutes les installations doivent être bien entretenues pour garantir leur bon fonctionnement. Cela peut représenter un coût important et exige du temps. En plus, les installations peuvent être composés de nombreux équipements : ce qui demande beaucoup d’espace, à la fois à l’intérieur et à l’extérieur de la maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *